AlgérieEconomieSociété

Paiement par chèque : « Un bonus fiscal pour les opérateurs qui facturent » (expert)

Algérie – Une solution pour encourager les opérateurs à utiliser le chèque en lieu et place du liquide : « Le bonus fiscal ».

C’est du moins ce que préconise l’ancien ministre des finances, Abderrahmane Benkhalfa qui évoquait le sujet, ce lundi main, sur les ondes de la radio nationale. Une démarche qui viserait, dit-il, en priorité, « tout le service de distribution, qui comprend le commerce de gros et de détail ».

Il a, à l’issue de son intervention, évoqué les accusations de « bricolage » qui veulent que l’instauration du chèque comme moyen de paiement ait été un fiasco total. Ce dernier, rappelons le,  prévoyait de faire passer par des chèques les transactions de plus de 50.000 dinars. Puis un revirement a fait passer cette somme à 500.000 dinars. Pour qu’enfin l’opération finisse aux oubliettes.

« Faux », retorque-t-il, puisque l’opération  « marche pour l’immobilier ». Il fait valoir en cela que : « Si vous achetez à plus de 5 millions de dinars, vous ne pouvez payer que par chèque. Idem pour les voitures ».

Pour autant, M. Benkhalfa indique que malgré tout, il existe « une résistance », face à cette pratique. Cette dernière découle, selon lui, essentiellement d’une ‘ »incompréhension du grand public ». Pour lui, il faut sortir de la communication de salon ». Et aller vers « une communication plus large. Plus pédagogique ».

Lire aussi : Paiement par chèque obligatoire à partir du 1er juillet 2015

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close