Monde

Pakistan : accusé de corruption, le premier ministre Nawaz Sharif destitué par la cour suprême

La Cour suprême du Pakistan a rendu vendredi un arrêt prononçant la « disqualification » du Premier ministre Nawaz Sharif et sa destitution de fait suite à une affaire de corruption.

« Il est disqualifié en tant que député au Parlement et a donc cessé d’occuper le poste de Premier ministre », a déclaré le juge Ejaz Afzal Khan devant une foule compacte réunie au siège de la Cour. L’arrêt ordonne aussi à l’autorité anti-corruption de lancer une nouvelle enquête sur les soupçons pesant sur M. Sharif. La Cour a pris sa décision sur la base des travaux d’une commission d’enquête mise sur pied suite à la révélation du scandale par les Panama Papers l’an dernier.

M. Sharif n’aura ainsi mené à terme aucun de ses trois mandats comme chef du gouvernement. Il avait déjà été contraint à la démission en raison d’accusations de corruption en 1993. Son deuxième mandat, démarré en 1997, avait lui aussi tourné court en 1999 suite à un coup d’Etat militaire et M. Sharif avait été contraint à plusieurs années d’exil en Arabie saoudite. AFP

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close