Monde

Papillomavirus: nouvelles recommandations de l'OMS

Publiées mercredi, ces nouvelles recommandations dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus devant permettre une meilleure prévention dans les pays pauvres.

L’OMS, qui présentait ses nouvelles recommandations au Congrès mondial de lutte contre le cancer à Melbourne, estime désormais que deux injections sont aussi efficaces que trois.

"La combinaison d’outils plus efficaces et accessibles pour prévenir et traiter le cancer du col de l’utérus va contribuer à alléger le coût de la santé, en particulier dans les pays à bas revenus", a indiqué Nathalie Broutet, épidémiologiste à l’OMS.

Par ailleurs le dépistage à partir de 18 ans des infections au papillomavirus — responsables de 99% des cancers du col de l’utérus — peut se faire tous les cinq ans en cas de résultats négatifs, contre deux ans actuellement dans de nombreux pays. Le premier vaccin contre le HPV a été mis sur le marché en 2006. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!