Monde

Paris attaché au bon déroulement de l'élection présidentielle en Algérie

  •    "Nous sommes attachés à la consolidation de la démocratie en Algérie et au bon déroulement des élections à venir", a répondu Eric Chevallier interrogé sur ce scrutin boycotté par des dirigeants de l’opposition.
  •  
  •    M. Bouteflika, 72 ans, élu en 1999 et réélu en 2004, annoncera sa candidature jeudi, a indiqué mardi la radio publique citant le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN, au pouvoir), Abdelaziz Belkhadem.
  •  
  •    M. Bouteflika peut briguer un troisième mandat après la révision, en novembre 2008, de la Constitution qui a supprimé notamment la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels successifs.
  •  
  •    Les candidats ont jusqu’au 23 février pour déposer leur candidature.  
  •  
  • Dix-huit prétendants ont retiré les formulaires nécessaires.
  •  
  •    Par ailleurs, le porte-parole du Quai d’Orsay a assuré que "la France (entendait) continuer à construire avec l’Algérie le partenariat d’exception qui caractérise ses relations avec ce pays".
  •  
  •    La France est le principal partenaire économique de l’Algérie et le premier investisseur étranger hors hydrocarbures dans son ancienne colonie.
  •  
  •    Plusieurs entreprises françaises (Total, Gaz de France et Alstom) ont engrangé en décembre 2007 une moisson de contrats, représentant près de 5 milliards d’euros, à l’occasion d’une visite d’Etat du président français Nicolas Sarkozy en Algérie.
  • Ennaharonline/ afp

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *