En direct

Paris et Alger se sont fixé octobre pour régler plusieurs problèmes

 La France et l’Algérie se sont mises d’accord pour s’entendre d’ici à la fin octobre sur plusieurs problèmes, a  déclaré mardi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, en évoquant  des questions notamment de "propriétés immobilières" et "d’écoles" à ouvrir.    "Nous avons prévu la concrétisation d’un partenariat nouveau de très haut  niveau qui pourrait être signé (…) à l’occasion (d’un) voyage du président  français (François Hollande) en Algérie" en principe à la fin de l’année, a  indiqué le ministre lors d’une audition publique devant la commission des  Affaires étrangères de l’Assemblée nationale.    "Nous avons fixé des dates. A la fin d’octobre, l’ensemble des dossiers que  nous avons à traiter doit être prêt". Parmi cet ensemble, "j’ai mis sur la  table et je mettrai sur la table un certain nombre d’éléments: des questions de  circulation (des personnes), mais aussi des questions pas simples de propriétés  immobilières", a-t-il précisé.   "Nous avons pas mal de compatriotes qui ont des propriétés là-bas, qui  voudraient les vendre mais qui n’y arrivent pas", a ajouté le ministre.  "Nous-même, l’Etat, nous avons trois propriétés que nous avons achetées après  1963, incontestables dans leurs titres de propriété. Pour le moment, nous  n’arrivons pas à les vendre alors que nous avons des clients", a-t-il dit.    Le ministre a précisé qu’il y avait aussi des questions d’écoles. "Nous  voulons ouvrir trois écoles là-bas et il y a une école ici (en France) qui  existe et qui n’a pas un statut clair".    "Nous sommes tombés d’accord avec nos amis algériens pour dire  +septembre-octobre, on boucle tous ces dossiers+", a-t-il dit, en rappelant  s’être rendu récemment en Algérie pour une première visite, très positive,  selon lui.
     
 
 
   Algerie – ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!