En directAlgérie

La justice répond aux accusations d’Adnan Mellah [Document]

Algérie – Le Parquet général près la Cour de justice d’Alger a réagi aujourd’hui, lundi 26 novembre, aux accusations d’Adnan Mellah, propriétaire des sites Dzairpresse Algérie-Direct.

En effet, dès la levée de la détention provisoire dont il faisait l’objet, Adnan Mellah a accusé la Gendarmerie nationale de l’avoir torturé durant la garde à vue. Dans un communiqué, le Parquet général réagit en affirmant que l’enquête s’est déroulé dans le respect du Code de procédures pénales et les garanties qu’il assure pour l’accusé.

Pour le parquet, « aucune plainte concernant ces faits n’a été déposée durant l’enquête préliminaire ni après ». Pour conclure, le Parquet général met en garde contre toute accusation dans ce sens sans en détenir les preuves.

Pour rappel, Adnan Mellah a été remis en liberté provisoire jeudi dernier en raison de la « détérioration de son état de santé », après près d’un mois en détention provisoire. Son procès a été reporté jusqu’au 19 février 2019.

Lire aussi : Justice : Adnan Mellah libéré, son procès reporté

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close