En direct

Pas de compensation pour les victimes non assurées contre les actes de vandalisme

  • Dans un entretien à Ennahar, Mr. Laâtrous a fait savoir que les sociétés d’assurance compenseront les assurés dont les biens et entreprises ont fait l’objet d’actes de destruction lors des récents évènements et ce, conformément aux modalités d’assurances qu’ils ont contracté. Les sociétés d’assurance, ajoute-t-il, ne sont pas responsables des autres qui n’ont pas été assurés.
  • Selon Amara Latrous, les commerçants algériens ne s’assurent pas contre les incendies et les catastrophes naturelles. Ils n’ont pas cette culture d’assurance contre les actes de vandalisme et de destruction provoqués par les vagues de protestations et manifestations. Selon notre interlocuteur, les récents évènements qu’ont connus plusieurs régions du pays ont causé beaucoup de dégâts et seuls les gens assurés seront compensés. Les petits commerçants et propriétaires de magasins n’ont pas d’assurance et par conséquent, ils ne seront pas compensés. La même chose pour les automobilistes qui n’ont pas une assurance tous risques.
  • Selon Mr. Amara, l’assurance contre les catastrophes naturelles ne représente que 0,8% en Algérie, le seul moyen, suggère-t-il, est de sensibiliser les gens à tous les niveaux sur le sujet.
  •  
  • Ennahar/ Zaïdi Aftis

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!