En direct

Pas moins de 40 % de la population adulte de la wilaya d’Alger atteints de maladies cardiovasculaires

La wilaya d’Alger est l’une des régions qui connaît le taux le plus élevé d’hypertension artérielle et s’approche de 40 % de la population adulte, a indiqué dimanche  le professeur Ahcène Chibane , en marge du congrès de la Société algérienne d’hypertension artérielle (SAHA) qu’il préside.

   « A Alger, on s’approche d’un taux de 40 % de la population adulte, qui est atteinte d’hypertension artérielle (HTA) ce qui fait d’elle l’une des régions où la maladie est la plus répandue en Algérie », a indiqué le président de SAHA.

   « Ce taux s’approche de celui enregistré dans le reste du pays et le Pr Chibane souligne qu’un tiers des Algériens âgés de 20 ans et plus sont touchés par cette maladie de façon égale pour les hommes et pour les femmes.  »Ceci est une moyenne des nombreux travaux réalisés à travers le territoire national montrant également que 50% des sujets atteints par cette maladie ne savent pas qu’ils sont hypertendus parce que la maladie est peu symptomatique et on l’appelle d’ailleurs le tueur silencieux », selon le professeur.

    En fait, explique-t-il, les citoyens n’ont pas encore la culture ou l’habitude de mesurer régulièrement leur tension artérielle pour faire le diagnostic le plus tôt possible afin d’avoir les meilleurs résultats thérapeutiques et une meilleure prévention des complications qui font toute la gravité de la maladie.

Aps

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close