En directAlgérie

Passager sénégalais débarqué : Les précisions d’Air Algérie

Algérie – La vidéo suscite une vive polémique et des internautes sénégalais n’ont pas hésité à accuser la compagnie aérienne nationale… de racisme.

Air Algérie s’est expliquée aujourd’hui, jeudi 6 juin dans un communiqué, sur l’incident qui a eu lieu sur le vol Alger-Dakar du 3 juin dernier, qui s’est soldé sur le débarquement d’un passager sénégalais. « Tout d’abord c’est un honneur pour Air Algérie d’assurer la desserte Alger–Dakar et un privilège de servir ses clients Africains ou autres, qui empruntent ses vols depuis des années sans incidents notables », indique d’emblée la compagnie aérienne nationale.

« Le steward voulant aider un couple de passagers à ranger leurs bagages dans le (rack) compartiment dédié à cet effet. Mr. Ndiaye a refusé que les bagages de ces deux passagers soient mis dans le même compartiment que ses bagages à lui », explique Air Algérie et d’ajouter : « Selon les rapports établis ainsi que plusieurs témoignages, Mr Lamine N’diyaye a refusé catégoriquement l’accès du rack aux autres passagers. »

Selon Air Algérie, le passager en question a « violenté le steward physiquement ». « Compte tenu du comportement hystérique et agressif du passager l’équipage n’avait d’autre choix que de le débarquer. Mr Lamine N’diyaye, ayant refusé de débarquer de l’avion, il a été fait appel à la police de l’air pour le contraindre à descendre », précise le communiqué.

Air Algérie s’est ainsi excusée « des désagréments causés aux autres passagers et tient à préciser que cet incident reste un cas isolé », tout en espérant qu’il « n’altérera pas la relation de confiance établie avec ses clients depuis des décennies ».

« L’engagement d’Air Algérie et de ses différents personnels à servir ses passagers, demeurera indéfectible », ajoute le communiqué.

 

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Non. Les subsahariens se comportent en Algérie comme si ils étaient en terrain conquis. En fait ils copient les Algériens: lions sous pavillon national et agneaux sous pavillon étranger. Alors lorsqu’on a affaire a une des nationalités qui haïssent le plus les algériens, c’est normal que ça déborde.
    Jean Daniel disait a Boumediene que ces gens là étaient plus français que lui. Ils n’avaient que la couleur et les papiers africains. Sénégalais, ivoiriens, gabonais etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close