En direct

Passeport d’urgence: le décret exécutif fixant les conditions d'établissement publié au JO

Les conditions d’établissement et de délivrance du passeport d’urgence ont été fixées par un décret exécutif publié au Journal officiel du mois de février en cours, a indiqué mardi la radio algérienne.

Peuvent bénéficier “à titre exceptionnel” de ce document de voyage tous les citoyens algériens, qu’ils soient résidents en Algériens ou à l’étranger, ne possédant pas de passeport biométrique ou l’ayant égaré et qui, pour des raisons familiales, professionnelles, administratives ou de santé, sont contraints de se déplacer en urgence hors du pays de leur résidence.

Il s’agit de citoyens se trouvant en séjour temporaire dans un pays autre que celui de leur résidence, dont le passeport a été égaré, détérioré ou volé, de citoyens non immatriculés et dont le dossier de régularisation de leur situation administrative, au plan du séjour, a été accepté par les autorités du pays d’accueil et nécessitant un passeport en cours de validité, ajoute la même source.

Les citoyens algériens ne possédant pas de passeport, contraints pour des raisons familiales, professionnelles, administratives ou de santé de se déplacer en urgence en dehors du territoire national, peuvent bénéficier de ce document conformément aux dispositions de l’article 2 de ce décret exécutif.

La durée de validité du passeport d’urgence est fixée au maximum à une année, à compter de la date de son établissement, et ne peut être prorogée. Il doit être restitué à l’autorité compétente lors de la délivrance à son titulaire d’un passeport biométrique électronique.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *