AlgérieSociété

Peste des petits ruminants : « Les prix de la viande risquent d’augmenter » ! (ANCA)

Algérie – Dans un entretien accordé, ce dimanche 30 décembre, à ALG24, le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulanouar a mis en garde contre l’impact de la peste des petits ruminants (PPR) sur les « prix » de la viande et sur le devenir des « éleveurs » algériens.

« Si les marchés hebdomadaires de bétail vont rester fermés pendant tout le mois, cela va entrainer, sans doute,  de grosses pertes chez les éleveurs algériens », prévient M. Boulanouar . Il explique que actuellement la plupart des grossistes et des bouchers sont en train de puiser dans les stocks de viande rouge. Mais une fois, qu’il n’en reste rien, l’offre diminue et du coup les  » prix vont certainement flamber », soutient-il.

D’autre part, notre interlocuteur explique que malgré les déclarations rassurantes des autorités, pour convaincre les consommateurs que la maladie du PPR n’infecte pas l’homme, beaucoup d’algériens ont boycotté la viande rouge et se sont tournés, plutôt, vers les viandes blanches.

Cela dit, les prix du volaille risquent, selon ce professionnel d’ « augmenter » face à la « hausse de la demande », particulièrement, durant ces périodes de fêtes (nouvel an, Yennayer).

Rappelons que le ministère de l’Agriculture avait ordonné la fermeture des marchés hebdomadaires de bétail pendant un mois pour protéger le cheptel contre la propagation de la fièvre aphteuse et de la peste des petits ruminants.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close