EnergieEconomie

Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport mensuel de l’OPEP

Algérie – Les prix du pétrole ont monté vendredi dans les échanges européens, mais une partie de leurs gains est effacée après la publication par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de son rapport mensuel.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 58,82 dollars à Londres, en hausse de 1,01% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI pour livraison en septembre s’échangeait à 54,89 dollars, 0,77% de plus que la veille.

Le pétrole a perdu une partie de ses gains du début de journée après que l’OPEP a légèrement revu à la baisse l’estimation de la croissance de la demande mondiale en 2019, tout en maintenant sa projection inchangée pour 2020.

Comme l’a expliqué Robert Yawger, analyste chez Mizuho, le rapport de l’OPEP montre qu’elle prévoit toujours un ralentissement de l’économie mondiale et qu’elle s’attend à ce que le conflit commercial sino-américain continue de peser sur les prix.

« Les marchés ont immédiatement commencé à céder » à la publication du rapport, a-t-il continué.

Plus tôt dans la journée, Eugen Weinberg, analyste chez Commerzbank, avait souligné que « les cours du pétrole restaient à la merci des attentes concernant l’économie mondiale, et étaient donc pris au piège entre les craintes économiques et les espoirs d’apaisement prochain du conflit commercial ».

Jeudi, Pékin a menacé Washington de « mesures de représailles » au cas où les Etats-Unis mettraient à exécution des droits de douane punitifs supplémentaires sur des produits « made in China ». Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois a par la suite appelé à trouver un compromis.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close