Economie

Pétrole: l’Algérie appelle à poursuivre l’effort de baisse de production

 Le PDG du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a appelé mercredi à Londres à poursuivre l’effort de baisse de production mené par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour soutenir les prix et résorber l’excédent d’offre sur le marché.

 » Je crois qu’il est souhaitable et probable de prolonger » l’accord sur la baisse de production, a déclaré Ould kaddour au quotidien américain Wall Street Journal en marge de la Conférence Oil and Money.

Le PDG de Sonatrach a estimé  que « l’Opep conviendrait probablement d’une prolongation de six mois jusqu’à septembre 2018  » lors de sa prochaine réunion prévue le 30 novembre à Vienne.

Les 14 membres de l’Opep et d’autres pays producteurs, la Russie notamment, se sont accordés sur une baisse de production d’environ 1,8 million barils/jour jusqu’en mars 2018 pour stabiliser le marché.

L’accord commence à porter ses fruits et les principaux signataires semblent prêts à le prolonger au-delà de cette date, selon des déclarations de responsables des pays concernés.

L’Algérie, l’Iran et le Venezuela, trois membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, ont plaidé pour la poursuite de cet effort.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close