Economie

Pétrole: l’Algérie souscrit à la démarche saoudo-russe

Le ministre de l’Energie, Saleh Khebri, a déclaré, mercredi que l’Algérie souscrit à la décision récente de l’Arabie saoudite et de la Russie de geler la production, et participera à la prochaine réunion prévue entre producteurs OPEP et hors-OPEP.

  « L’Algérie souscrit à toutes les décisions qui permettent de redonner la stabilité au marché pétrolier. Même s’il n’est pas suffisant, le gel est un premier pas puisqu’il permet aux deux des plus grands producteurs (Arabie saoudite et Russie) de s’asseoir à la même table et de discuter dans l’intérêt des pays producteurs », a indiqué Khebri à des journalistes en marge du 6ème Salon d’équipements et services pétroliers (Napec).

   « Nous souscrivons à cette démarche et nous participerons à la réunion (OPEP et hors-OPEP) dès que la date sera arrêtée », a ajouté le ministre, ajoutant que la date de cette réunion n’a pas encore été fixée contrairement à ce qui avait été rapporté par des médias selon lesquels la réunion allait se tenir le 20 mars.

  A la question de savoir si l’Algérie réduirait sa production en cas de décision prise dans ce sens lors de cette prochaine réunion, Khebri a affirmé qu’elle opterait pour une telle décision si le gel ne suffisait pas, rappelant que l’Algérie a déjà appelé à une baisse de l’offre pour soutenir les cours.

  « Nous avons déjà appelé à réduire la production, et le gel est un premier pas important. Et s’il (le gel) ne sera pas suffisant, nous aboutirons à une réduction », a-t-il relevé.

Aps 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!