En directAlgérie

Un « Pharaon » à l’Université de Jijel : 14 licenciements qui provoquent l’ire du CNES !

Algérie – « Le président de l’université de Jijel, un autre Pharaon qui vient de licencier 14 enseignants ! ».

La simple lecture de l’avis publié par le CNES sur sa page Facebook, donne la couleur de la tension qui s’annonce à l’Université de Jijel. Sous forme de « Post», le contenu ne laisse aucune ambiguïté sur la position du Conseil National des Enseignants du Supérieur face à la décision de la direction de l’Université Seddik Benyahia de licencier 14 enseignants du département Chimie. Une incompréhensible décision qualifiée par le syndicat d’ »Extrêmement grave ».

Selon ce que précise le CNES, les enseignants ont reçu leurs décisions, hier jeudi 25 avril avec effet rétroactif à partir du 14 avril 2019.

Le syndicat ne comptant pas laisser passer ce qu’il qualifie de « dérive », promet de prendre toutes les mesures et d’utiliser toutes les voies de recours pour mettre un terme à ce type de comportement « despotique » qui n’est, semble-t-il, pas l’apanage du Président de l’Université de Jijel, puisque le syndicat indique qu’il caractérise de nombreux autres à travers le territoire national.

في سابقة خطيرة في تاريخ الجامعة الجزائرية و جامعة جيجل خاصة 14 أستاذ من قسم الكيمياء بجامعة جيجل استلموا اليوم الخميس 25…

Publiée par Conseil National des Enseignants du Supérieur sur Jeudi 25 avril 2019

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close