En directAlgérie

Pièce d’identité falsifiée d’Amir Boukhors : La justice française doit s’auto-saisir

Algérie-La justice française peut ouvrir, sur ordre d’un procureur de la République, une enquête préliminaire suite à la diffusion par la chaîne Ennahar d’une fausse carte d’identité française, portant le numéro 1303913014691, et sur laquelle l’on peut voir la photo d’Amir Boukhors, alias Amir DZ.

La pièce en question, qui peut tromper plus d’un quant à son authenticité, contient une foule d’informations fausses, à commencer par le nom de famille (Boumediene), le prénom (Samir), la date et le lieu de naissance (30 /05/ 1985 à Oujda, au Maroc).

Les autorités françaises sont donc en leur droit d’engager une procédure pénale par «  les services d’enquête (les services de police ou toute autre autorité publique habilitée) ou le parquet », comme l’explique le site e-justice.europa.eu.

« Si les services d’enquête ont de bonnes raisons de vous soupçonner d’avoir commis une infraction pénale, vous pouvez être placé en garde à vue comme suspect pendant 48 heures au maximum. En cas de garde à vue, vous devez être immédiatement interrogé par les services d’enquête », détaille la même source.

Connaissant la situation d’Amir Boukhors, un simple ressortissant algérien en situation irrégulière en France (il se définit en tant que tel), une question mériterait dès lors d’être posée avec insistance ? Comment a-t-il pu se procurer une pièce d’identité délivrée aux citoyens français ? Qui l’a aidé pour l’obtenir ? Combien a-t-il payé pour l’avoir ? S’est-il adressé à un réseau de trafiquant ?

En France, comme dans les autres pays de l’Union européenne, le commerce des fausses pièces d’identité est devenu un business lucratif pour certains réseaux de trafiquants. En 2015, Interpol a estimé que 450 000 faux passeports étaient en circulation sur le vieux continent, selon Le Figaro.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close