AlgérieCulture

Piratage: « Black Panther » diffusé par une TV algérienne, silence complice des autorités

Algérie- Les piratages et les diffusions illégales de films et de séries hollywoodiens par des chaînes de télévision privées algériennes se poursuivent toujours, malgré les mises en garde de l’Office national des droits d’auteurs (ONDA).

L’alerte émise par le Directeur général de l’ONDA s’est évanouie dans l’air. Se limitant à dénoncer et ne jamais passer concraitement à l’action, cet Office n’arrive visiblement pas à se faire entendre et à endiguer ce phénomène en pleine expansion de piratage de films et de leur diffusion par des chaînes de télévision activant en Algérie.

Aujourd’hui encore, la chaîne El Bilad TV a récidivé en diffusant le très récent film « Black Panther », dont le budget est estimé à 200 millions de dollars. Ce film n’est sorti au cinéma qu’en février 2018, alors que les plus grandes chaînes mondiales hésitent toujours à s’offrir le luxe de diffuser un tel travail cinématographique.

Dans une déclaration accordée à ALG24 en avril dernier, le DG de l’ONDA Sami Bencheikh a mis en garde contre les dangers du piratage, affirmant que les intérêts économiques de l’Algérie y sont menacés. Il a, en outre, révélé avoir saisi le ministère de la Communication par une lettre, le pressant d’agir, mais sans appel n’a pas eu d’interlocuteur.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close