Monde

Pluies: 549 morts et chaos dans la région montagneuse près de Rio

  •    Près de 14.000 personnes étaient sans abri, selon ce bilan.
  •    Une bonne nouvelle, selon les pompiers, la pluie fine a cessé samedi mais le sol reste saturé d’eau et les risques de nouveaux éboulements de terrain restaient grands.
  •  
  •    A Nova Friburgo, la plus touchée avec 249 morts par les fleuves de boue qui ont dévalé des montagnes, il n’y avait toujours pas samedi d’électricité dans de nombreux quartiers, il manquait de l’eau potable, des vivres, de l’essence et des médicaments. 
  •  
  •    "Les gens désorientés arpentent les rues. On dirait qu’il y a eu une guerre. Des voitures ont été ensevelies par les torrents de boue avec des gens dedans", a relaté samedi Alan Amaral, un habitant de Nova Friburgo, à la chaîne de TV Globo news.
  •  
  •    Teresopolis, à 100 km de Rio, dénombre 238 victimes et sa voisine Petropolis 43 morts. Une petite ville de la même région, Sumidouro, comptait 18 morts et deux autres morts ont été trouvés dans une autre localité.
  •  
  •    Le bilan de l’une des pires catastrophes du Brésil devrait encore s’alourdir au fil des heures à mesure que les secours atteignent les zones sinistrées, ont prévenu les autorités.
  •  
  •    Le gouverneur de Rio, Sergio Cabral, a décrété sept jours de deuil officiel dans la région à partir de lundi.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!