SociétéAlgérie

Plus de 50 enfants subsahariens libérés des réseaux de trafic d’êtres humains

Algérie – C’est la deuxième opération d’envergure en moins d’une semaine. Les éléments de la sûreté de la wilaya d’Alger ont réussi à libérer 54 enfants subsahariens des mailles des réseaux spécialisés dans le trafic d’êtres humains, indique un communiqué de la DGSN.

D’origine nigérienne, les victimes étaient exploitées à outrance par les tenanciers des réseaux. Ces derniers, dépourvus de toute fibre humaine, les ont réduits à des mendiants ambulants qui occupent les rues de la capitale.

Lors de ses interventions, la police d’Alger a découvert également que par les cinquante quatre enfants, au moins 28 d’entre eux étaient sur le territoire national non accompagnés de leurs parents.

En bonne santé, ils ont été tous pris en charge par les autorités qui les a envoyés à un centre d’aide sociale situé à Dely Brahim, en banlieue algéroise.

Il y’a quelques jours, 39 mineurs subsahariens ont été rapatriés dans leurs pays après les avoir libérés d’une bande qui a fait de la traite des êtres humains son secteur d’activité.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close