En direct

Plus de 11.000 mines datant de la colonisation détruites en janvier

  •    La destruction de ces mines s’inscrit dans le cadre d’une opération de déminage des zones minées par l’armée française durant la guerre d’Algérie (1954-1962).
  •  
  •    Le total général des mines découvertes et détruites par les unités de l’armée algériennes s’élève ainsi, au 31 janvier 2009, à 364.532 mines, soit 307.556 mines antipersonnel, 55.701 mines antigroupes et 1.275 mines éclairantes, selon la même source.
  •  
  •    Selon les autorités algériennes, quelque trois millions de mines antipersonnel, sur les onze millions posées par l’armée française au cours de la guerre sont encore enfouies le long des frontières à l’Est et l’Ouest du pays. 
  •  
  •    Ces mines étaient destinées à empêcher les infiltrations de maquisards à partir de la Tunisie et du Maroc.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *