Monde

Plus de 16 milliards de dollars d'aide promis à l'Afghanistan d'ici à 2015

    Plus de 80 nations et organisations  internationales réunies dimanche à Tokyo pour soutenir l’Afghanistan ont promis  de fournir plus de 16 milliards de dollars d’aide civile d’ici à 2015 à ce pays  ravagé par les guerres, et de continuer de le financer au moins jusqu’en 2017.    "Pour le début de la décennie de la transformation (2015-2024, ndlr), la  communauté internationale s’est engagée à fournir plus de 16 milliards de  dollars d’ici à 2015, et de continuer à apporter du soutien jusqu’à 2017, à un  niveau égal ou proche des aides envoyées lors de la décennie passée", ont  expliqué les participants dans une "déclaration de Tokyo" adoptée à l’issue  d’une conférence d’une journée.    En 2016 et 2017, l’Afghanistan devrait donc recevoir une aide annuelle  proche de la moyenne des fonds reçus chaque année depuis la chute du régime des  talibans, à la fin 2001.    Ces financements civils doivent permettre à l’Afghanistan de mieux  supporter les difficultés entourant le départ des forces de l’Otan, prévu pour  la fin 2014. Ils s’ajouteront aux 4,1 milliards de dollars par an déjà promis,  uniquement pour le volet sécuritaire, lors d’une conférence précédente à  Chicago.    Les nouveaux engagements actés dimanche ont été assortis de strictes  conditions à respecter par les Afghans, qui devront notamment organiser des  élections transparentes et démocratiques en 2014, apporter des garanties de  respect des droits de l’homme et de la femme et lutter contre la corruption  endémique de ses administrations.    "Afin de vérifier les progrès accomplis, le gouvernement afghan et la  communauté internationale ont décidé d’établir un mécanisme de suivi pour  évaluer le respect de leurs engagements mutuels (…). Dans ce but, des  réunions de suivi auront lieu au niveau ministériel tous les deux ans", ont  souligné les parties dans la déclaration.    Plusieurs dizaines de milliards de dollars d’aide civile ont été dépensés  depuis dix ans pour soutenir l’Afghanistan du président Hamid Karzaï, qui reste  confronté à une tenace insurrection talibane.    Les donateurs veulent éviter qu’au moment où l’Otan va quitter le pays,  remettant les clés de leur sécurité aux Afghans eux-mêmes, l’économie déjà très  fragile de l’Afghanistan ne s’effondre faute de financement extérieur, ce qui  risquerait de déstabiliser le régime.    "Les participants ont renouvelé leur détermination à combattre le  terrorisme et l’extrémisme sous toutes ses formes et de ne jamais laisser  l’Afghanistan redevenir un sanctuaire du terrorisme international", ont-ils  souligné dans la déclaration.    Les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis ont été perpétrés alors  qu’Oussama Ben Laden séjournait en Afghanistan où les talibans alors au pouvoir  l’hébergeaient.
  
 
 

Algerie – ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!