Monde

Plus de 2.260 migrants ont péri en tentant de traverser la Méditerranée en 2018

Algérie-Plus de 2.260 migrants sont morts ou portés disparus en tentant de traverser la Méditerranée en 2018, la voie maritime la plus meurtrière, selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) qui a appelé les pays européens à « sortir de l’impasse ».

Un total de 2.262 migrants sont « morts ou portés disparus » en tentant de traverser la Méditerranée en 2018, contre 3.139 l’année précédente, selon les chiffres publiés par le HCR sur son site internet.

Du côté des arrivées, 113.482 personnes ont traversé la mer pour gagner les côtes des pays méditerranéens en 2018, en forte baisse par rapport à l’année précédente (172.301).

A ces chiffres, il faut ajouter quelque 6.700 personnes enregistrées à Ceuta et Melilla en territoire africain, mais qui n’ont pas traversé la mer: au total, 120.205 migrants sont donc arrivés en Europe l’an dernier.

Ces chiffres marquent une chute drastique par rapport au « pic » de 1,015 million d’arrivées en 2015, au cœur de la crise des réfugiés. Mais pour les décès, la baisse est moins marquée: il y avait alors eu près de 3.800 morts.

En proportion, la mortalité a d’ailleurs un peu augmenté en 2018 par rapport à l’année précédente.

L’année 2018 a été marquée par une crise diplomatique entre pays européens autour de l’accueil des réfugiés, notamment après que le gouvernement italien, au fort discours anti-migrant

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close