Monde

Plus de 20.000 Syriens bloqués à la frontière turque

Plus de vingt mille civils syriens sont bloqués à la frontière turque, après avoir fui l’offensive des forces de Bachar al-Assad dans la province d’Alep, soutenue par l’aviation russe qui “tuent femmes et enfants” selon Washington.

  Sous la couverture des raids aériens russes près d’un millier depuis lundi, l’armée syrienne a resserré l’étau autour d’Alep, la grande métropole du nord du pays, poussant sur les routes des dizaines de milliers de civils.

  Environ 20.000 personnes sont rassemblées au niveau du poste-frontière de Bab al-Salama et quelque 5.000 à 10.000 ont été déplacées vers la ville d’Azaz, non loin de ce point de passage fermé, a déclaré vendredi Linda Tom, porte-parole du Bureau des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

  La ville d’Alep, dont l’ouest est contrôlé par le régime et l’est par les rebelles depuis plus de trois ans, est la cible depuis lundi d’une vaste offensive de l’armée et d’intenses bombardements de l’aviation de Moscou, son principal allié. Les insurgés sont désormais menacés d’un siège total, la principale route d’approvisionnement entre Alep et la Turquie ayant été coupée.

Afp 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!