En direct

Plus de 96.000 associations enregistrées à l’échelle nationale dont 5.134 créées en 2012

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Daho Ould Kablia, a affirmé jeudi à Alger, que le nombre d’associations enregistrées dans les différents secteurs est de 96.144 associations locales à l’échelle nationale dont 5.134 créées en 2012."5.134 associations locales ont vu le jour en 2012 à travers l’ensemble du territoire national activant dans les domaines social, humanitaire, culturel, scientifique, féminin et sportif", a indiqué M. Ould Kablia qui répondait à une question d’un membre de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur "le retard dans la promulgation du texte organique relatif à la création d’associations à caractère religieux.Il a précisé à ce propos, que le nombre des associations enregistrées jusqu’au 31 décembre 2012 à l’échelle nationale, a atteint 96.144 associations dont 15.790 associations à caractère religieux inscrites au titre de la loi 90/31 relative aux associations et dont les dispositions ont été abrogées en vertu de la loi 2012 en vigueur."Après un examen minutieux, un projet de loi organique relatif aux associations à caractère religieux et les statuts y afférent ont été dégagés en attendant de les soumettre au gouvernement", a-t-il poursuivi."Au regard de l’importance des associations à caractère religieux et de leur rôle au sein de la société, le législateur a opté pour l’organisation de la constitution des associations sur la base d’un texte précis en adéquation avec leurs spécificités conformément à l’article 47 de la loi sur les associations", a souligné M. Ould Kablia pour expliquer le motif de l’élaboration de ce texte."En vue de combler ce vide juridique, le ministère des Affaires religieuses et du waqf a demandé l’élaboration d’un projet de texte sur la constitution, le fonctionnement et l’organisation des associations à caractère religieux", a-t-il encore dit.Il a ajouté que le texte a été ficelé "après plusieurs réunions au niveau du secrétariat général du gouvernement pour débattre de ses articles en présence des représentants des secteurs ministériels qui ont contribué à son enrichissement", outre sa présentation "en réunion du conseil de gouvernement du 12 septembre 2012, pour permettre aux membres du gouvernement d’émettre leurs observations.Le texte sera présenté à nouveau au secrétariat général du gouvernement pour l’examen des observations".Evoquant certains aspects du texte dont "la répartition des associations à caractère religieux selon les thèmes, le ministre de l’Intérieur a cité quatre catégories. Il s’agit de l’association de la mosquée, l’association de l’école coranique, l’association des rites de la religion musulmane et l’association religieuse pour les non musulmans".Le texte, a-t-il affirmé, énonce "la création d’établissements à caractère religieux en vertu d’un décret et d’utilité publique comme les établissements de la mosquée, de la Zakat et du Waqf".Entre autres particularités du projet de loi, il y a lieu de rappeler, a-t-il fait remarquer, "l’approbation préalable de l’administration chargée des affaires juridiques pour la constitution d’associations à caractère religieux". Celle-ci "émet son avis dans un délai d’un mois au plus tard" sur la base de "critères objectifs bien définis dans le projet de loi", a-t-il ajouté.Par ailleurs, M. Ould Kablia a précisé qu’"il n’y a pas de rapport entre la construction des mosquées et le texte sus-cité", soulignant que "la construction de plus de 16.000 mosquées se poursuivait".

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close