En direct

Plusieurs criminels et malfaiteurs arrêtés par les services de police à travers le pays

Les services de police ont procédé durant le mois de juin à l’arrestation de plusieurs criminels et malfaiteurs à travers les différentes wilayas du pays, indique jeudi un bilan de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

A Ain Defla, la police de Khemis Miliana a démantelé un gang composé de 4 personnes en détention d’environ 2 kg de kif traité et récupéré 3 motocyclettes volées.

Dans la wilaya de Mostaganem, trois personnes ont été arrêtées après l’enlèvement de deux étudiantes universitaires par des inconnus au centre-ville.

A Tiaret, la brigade criminelle de la sûreté de wilaya a arrêté lors d’un point de contrôle trois personnes impliquées dans une affaire de vol de voitures.

Les personnes arrêtées étaient en possession d’armes blanches et d’un outil tranchant qui servait à ouvrir les voitures.

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, la police de Ain Mlila (Oum Bouaghi) a arrêté deux frères impliqués dans le meurtre d’un lycéen. L’affaire remonte au 16 juin quand les services de police ont reçu un appel de l’hôpital de Ain Mlila affirmant avoir admis un jeune qui a succombé à des coups de couteau. Les services de police ont mené par la suite une enquête qui s’est soldée par l’arrestation des deux frères en possession de l’arme du crime.

Agissant sur des informations après la découverte du corps d’un homme au centre-ville de Mostaganem, les enquêteurs de la brigade criminelle qui se sont rendus sur le lieu du crime, ont pu arrêter le meurtrier.

Au cours de l’enquête et lors d’une perquisition au domicile du suspect, la police a découvert le chiffon avec lequel le meurtrier avait nettoyé, sa chemise tachée de sang ainsi que l’arme du crime.

A Oran, un homme a été arrêté le 14 juin en flagrant délit de vol de matériel de chaudronnerie dans un atelier au centre-ville. Après l’interrogatoire, le prévenu a reconnu les faits qui lui étaient reprochés alors que ses acolytes, au nombre de trois, sont toujours en fuite.

Toujours dans la wilaya d’Oran, suite à une plainte déposée par un citoyen auprès du 23e arrondissement de la sûreté urbaine, pour avoir reçu des menaces de mort et de mise à feu de son domicile, les services de police sont parvenus sur la base de renseignements à l’arrestation de l’auteur des intimidations qui a reconnu avoir agi avec deux autres personnes.

Les prévenus ont été présentés devant le procureur de la République qui a ordonné leur placement en détention préventive.

 
 
 

Algerie – ennaharonline

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!