PolitiqueAlgérie

Politique: Le MDS aura un candidat en 2019

Algérie-En congrès depuis ce vendredi, les militants du MDS, Mouvement démocratique et social, sont peut-être entrain d’écrire une nouvelle page dans l’histoire d’un des plus vieux partis politiques algériens. L’ancien parti communiste algérien se dirige vers une participation à l’élection présidentielle de 2019.

Si le MDS sait qu’il ne gagnera pas le scrutin, il se dirige vers la désignation d’un candidat à l’élection présidentielle de 2019. Il s’agit selon toute vraisemblance de Fethi Ghares, le jeune porte-parole du parti. Maitrisant autant l’arabe que le français, le jeune militant, cadre de Saidal, écume ces derniers temps les plateaux de télévision pour vulgariser les positions de son parti.

C’est la première fois que cette formation politique d’extrême gauche participe à l’élection présidentielle. Le MDS a déjà tenté de participer aux élections locales et législatives de 2017. Mais faute de parrainages nécessaires, ses lites ont été rejetées par l’administration.

Par ailleurs, la direction actuelle, composée de Hamid Ferhi comme coordinateur national, Yacine Teguia comme secrétaire général et Fethi Ghares comme porte-parole, va être reconduite à la tête du parti à l’issue du Congrès qui se terminera samedi.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!