En direct

Pour ces raisons, l’Algérie n’est pas la Tunisie

  • Le gouvernement a préféré opter pour une politique d’apaisement et de rapprochement avec les citoyens, en prenant des mesures urgentes afin d’apaiser la tension sociale, contrairement à ce qui s’était passé en Tunisie où les forces de l’ordre n’ont pas hésité à tirer sur les manifestants.
  • Selon des sources bien informées, le premier ministre Ahmed Ouyahia aurait chargé son ministre de l’énergie et des mines de régler toute panne ou défaillance dans l’alimentation des citoyens en gaz, électricité et eau potable afin d’éviter toute coupure ou pénurie.
  • Par ailleurs, le premier ministre aurait aussi chargé son ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi d’assurer la disponibilité de la liquidité nécessaire pour les clients.
  • Le gouvernement qui œuvre pour l’apaisement sur le front social et le retour au calme, a pris d’importantes décisions relatives à l’activité fiscale, en reportant l’opération de contrôle et d’évaluation de la situation fiscale des personnes physiques et morales concernées.
  •  
  • Importation de 200.000 tonnes de lait en poudre
  •  
  • Le gouvernement a décidé d’alimenter le marché national en blé et lait en poudre. Des instructions auraient été données à l’office algérien des céréales, afin établir ses demandes en blé dur et tendre surtout que le marché international risque de faire face à des troubles, les incertitudes sur la production nationale pour l’année 2011 à cause du manque de pluie dans plusieurs régions du pays.
  • Le gouvernement met l’accent sur la nécessité d’assurer les besoins des citoyens.
  •  
  • L’instruction du premier ministre porte aussi sur le report de toute opération de relogement et de démolition. Les collectivités locales sont tenues de travailler avec les autorités publiques afin d’améliorer leurs services aux citoyens, travailler dans le but de calmer les esprits et protéger les citoyens de toute tentatives de les exploiter politiquement.
  • Le premier ministre aurait donner des instructions aux wali et élus locaux afin de savoir répondre aux doléances des citoyens souffrant de problèmes sociaux et éviter de donner des promesses afin de garder la confiance entre le citoyen et l’administration publique.
  •  
  • Ennahar/ Dalila Belkheir

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *