En directAlgérieSociété

Des poursuites judiciaires à l’encontre de tous ceux qui portent préjudice aux personnes âgées

Algérie – La ministre de Solidarité, de la Famille et des Conditions de la femme, Ghania Eddalia a indiqué, vendredi à Alger, que quiconque porte préjudice aux personnes âgées au niveau des centres d’accueil sera puni, affirmant que des mesures « fermes » ont été prises, dans ce sens, allant parfois jusqu’aux poursuites judiciaires.

S’exprimant lors d’une cérémonie à l’occasion du lancement de la résidence de solidarité en faveur de près de 90 enfants au centre psychopédagogique des enfants handicapés mentaux (Bologhine), Mme Eddalia a qualifié les comportements irrévérencieux à l’égard des personnes âgées « d’isolés et d’exceptionnels », soulignant la prise de mesures pénales à l’encontre des auteurs de tels comportements, présents même au milieu familiale, mais les médias n’en ont pas abordé ».

La ministre a insisté sur la détermination de ses services à « lutter » contre ces comportements, relevant qu’il y’a quelques affaires au niveau de la justice concernant des actes attentatoires à cette frange de notre société, à qui les algériens vouent respect et estime ».

Par ailleurs, la ministre a mis en avant les efforts consentis par les cadres et les employés des centres d’accueil des personnes âgées, appelant les médias à « ne pas focaliser l’attention seulement sur les côtés négatifs ».

A rappeler que  près de 14.000 enfants de 48 wilayas bénéficient de « résidences de solidarité » durant la saison estivale 2019, y compris les enfants des wilayas du sud, des hauts plateaux et de l’intérieur, ainsi que 4.400 enfants résidant dans les wilayas côtières ». « Ces enfants seront accueillis au niveau de 33 centres à travers 14 wilayas côtières, à raison de 3 sessions, du 25 juin au 10 aout ».

 

 

 

APS

Tags

Articles en lien

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close