En direct

Pratique médicale à la DGSN : Hamel mise sur la ressource humaine

 Le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général-major, Abdelghani Hamel a appelé, dimanche à Alger, à investir davantage dans la formation des ressources humaines pour promouvoir la pratique médicale dans les rangs de la sûreté nationale.

   Intervenant à l’ouverture des 9èmes journées médico-chirurgicales de la Sûreté nationale, le général-major Hamel a souligné la nécessité d’investir plus dans la formation des ressources humaines pour promouvoir la pratique médicale dans les rangs de la Sûreté nationale, saluant le professionnalisme des médecins praticiens dans les structures sanitaires relevant de la Sûreté nationale.

   Le caractère spécifique des missions de la Sûreté nationale sur le terrain exige de veiller en permanence sur l’intégrité physique et morale des agents de police, ce qui requiert une formation continue en médecine suivant les besoins de cette institution, a-t-il indiqué.

   « Les services sanitaires de la DGSN ont adopté une méthode de travail qui correspond aux missions confiées au dispositif de sécurité et s’adapte aux exigences du système national de santé et services de la santé militaire au ministère de la Défense », a-t-il ajouté.

  Plusieurs thèmes seront évoqués lors de cette édition, à l’instar de la prise en charge du cancer en Algérie.

  A cette occasion, il a été procédé à la projection d’un documentaire sur la médecine durant la guerre de libération nationale comportant des témoignages d’étudiants de la faculté de médecine de l’époque qui ont rejoint les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN) à partir de 1956, à l’instar de Pr. Messaoud Zitouni, Mohamed Toumi et Ismail Mahfoud.

   Plusieurs médecins de la sûreté nationale mis à la retraite ont été honorés.

Aps 

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close