En direct

Premier procès de pro-Kadhafi en Libye: le tribunal militaire "incompétent

  Le tribunal militaire de  Benghazi, ville ou est née la révolte ayant abouti à la chute du régime Kadhafi  en Libye, s’est déclaré mercredi "incompétent" pour juger une quarantaine de  partisans de l’ancien régime pour "complot contre la révolution" libyenne.  "La Cour s’est déclarée incompétente dans cette affaire", a indiqué le juge  Ali Hamdi.  Un des avocats s’est félicité d’une "décision juste". "Ceci prouve que la  justice est en bonne santé et sur la bonne voie", a déclaré à l’AFP Hussein  Gheniwa, un des avocats.  Dès l’ouverture du procès, le 5 février, la défense composée d’une  quinzaine d’avocats, avait contesté la tenue du procès devant un tribunal  militaire, la grande majorité des accusés étant des civils.  Les accusés sont poursuivis notamment pour "soutien à l’ancien régime  contre la révolution libyenne" et association "dans le but de commettre des  actes criminels" et d’"aider des détenus à s’évader".   Les accusés ont été arrêtés fin juillet à Benghazi, qui était alors la  "capitale" de la rébellion dans l’est du pays, après un raid meurtrier mené par  les rebelles aujourd’hui au pouvoir contre un groupe de partisans de l’ancien  régime. Le raid avait fait 15 morts, dont quatre rebelles.  Des responsables de la sécurité du conseil national de transition (CNT)  avaient alors indiqué que plusieurs prisonniers de guerre évadés se trouvaient  dans ce groupe armé, qui s’était installé dans une fabrique de plaques  d’immatriculation.  Leur hangar abritait sept pick-up armés de mitrailleuses, ainsi qu’une  grande quantité d’explosifs que le groupe comptait utiliser dans des attentats à la voiture piégée à Benghazi, selon les mêmes sources.    Ce procès se tenait au moment où les critiques se multiplient contre les  milices formées d’anciens combattants rebelles accusées de torturer des  prisonniers, pour la plupart des fidèles à l’ancien pouvoir.

 

 

  Algérie- ennaharonline 

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!