En directAlgérie

Une première sortie médiatique ratée pour Bedoui

Algérie – Sur l’essentiel, il a botté en touche. Noureddine Bedoui, Premier ministre fraichement désigné, s’est exprimé ce jeudi 14 mars lors d’une conférence de presse organisée au Centre international des conférences, Abdelatif Rahal, à Alger.

Louant le caractère pacifique des manifestations, Noureddine Bedoui n’a pas cependant répondu directement sur les questions posées par les journalistes. Florilège.

Interrogé sur l’assise juridique sur laquelle le président Bouteflika s’est appuyée pour reporter les élections, le Premier ministre n’en a donné aucune. Il s’est contenté de dire que la volonté du peuple prime sur tous les textes de loi.

Somme toute, une réponse hasardeuse surtout quand on connait les revendications de la rue depuis maintenant presque quatre semaines.

De même, Noureddine Bedoui a évité de répondre sans équivoque à une question concernant les contradictions relevées entre les différentes lettres du président. Evasif, le nouvel homme fort du gouvernement a expliqué qu’elles sont complémentaires sans pour autant donner des arguments solides.

Or dans sa dernière lettre, le président Bouteflika a signifié qu’il n’avait jamais eu l’intention de se présenter à un 5e mandat vu son âge et sa santé fragile. Pourtant, au mois de février il a déclaré être candidat  l’élection présidentielle censée être organisée le 18 avril 2019 après avoir été sollicitée par le peuple.

De plus, un dossier de candidature à son nom a été déposé au Conseil constitutionnel par Abdelghani Zaalane, son directeur de campagne.

Autre point majeur : l’augmentation du seuil de revendications par la rue qui ne veut d’aucune prolongation, mais réclame également le changement du système. Là encore, le Premier ministre n’a pas su quoi dire. Il a tout bonnement affirmé que le peuple « a été écouté ».

Enfin, le Premier ministre a renvoyé toutes les questions substantielles à la Conférence nationale inclusive. S’agissant du gouvernement, il a dit qu’il serait formé la semaine prochaine sans donner une date fixe. En résumé, Bedoui s’est engagé sans prendre le moindre engagement.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close