En direct

Préserver la sécurité, priorité du gouvernement syrien

Le Premier ministre Riad Hijab a affirmé dimanche devant le parlement que la “priorité” de son gouvernement était la préservation de la sécurité en Syrie, secouée depuis mars 2011 par une révolte populaire contre le régime. “Préserver la sécurité de la patrie et des citoyens est un devoir sacré et constitue la première priorité du gouvernement, en vue de rétablir la stabilité t la tranquilité”, a affirmé le Premier ministre, qui présentait son programme lors d’une séance du Conseil du peuple (Parlement). M. Hijab, chargé le 6 juin par le président Bachar al-Assad de former un nouveau gouvernement et qui a formé son cabinet composé de loyalistes le 23 juin, a rendu hommage à l’armée syrienne qui “fait face aux plans hostiles”, selon l’agence officielle Sana. Il a assuré que son cabinet allait oeuvrer pour “la réconciliation et l’entente nationale” et s’atteler à “réaménager les infrastructures et les établissements publics et leur fournir une assistance humaine et matérielle”. “Nous allons assurer tous les services dans tous les gouvernorats ainsi que les besoins alimentaires”, a-t-il poursuivi. Il a ajouté que les Syriens avaient besoin de 120.000 bonbonnes de gaz quotidiennement, signalant des “problèmes” de transport de cette matière, en raison des violences qui secouent le pays. Le prix de la bonbonne de gaz en Syrie a été multiplié par 10 sur le marché noir depuis le déclenchement de la révolte il y a près de 16 mois, en raison d’une sévère pénurie sur le marché officiel. “Il faut lutter contre le chômage et créer 25.000 emplois, dans le cadre d’un programme pour les jeunes avant la fin de 2012”, a-t-il lancé en soulignant que son gouvernement fait face à “un défi sécuritaire et militaire”. Plus de 19.000 personnes ont péri dans les violences en Syrie depuis le début de la contestation, réprimée dans le sang par le régime, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) qui établit un décompte quotidien des morts dans le pays.

Algerie – ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *