AlgériePolitique

Présidentielle : Belkhadem maintient le suspense

Algérie – Alors qu’il devait retirer hier, lundi 14 octobre, les formulaires de souscription de signatures individuelles pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, l’ancien Chef du Gouvernement maintient le suspense et ne se rend pas au siège de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Il s’était résolu à entrer en lice dans la course pour la magistrature suprême, affirmaient hier plusieurs de ses proches, annonçant qu’il allait procéder au retrait des formulaires. Cependant, Abdelaziz Belkhadem ne s’est finalement pas présenté devant l’ANIE hier.

Selon un membre de sa famille interrogé par Ennaharonline, l’ancien Secrétaire général du FLN (2005-2013) hésite toujours et n’a pas encore tranché sur la question de sa participation ou pas au prochain rendez-vous électoral. D’autres observateurs pensent savoir que c’est l’exigence d’un diplôme universitaire qui poserait problème.

Jusqu’à ce mardi matin, Abdelaziz Belkhadem maintenait toujours le suspense.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close