En directAlgériePolitique

Présidentielle : Bensalah annoncera dans les prochaines heures une nouvelle approche politique

Algérie – Le Chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, annoncera dans les prochaines heures une nouvelle approche politique pour l’organisation de l’élection présidentielle, selon un communiqué de la Présidence de la république.

Selon ce que rapporte Ennahar TV, qui cite un communiqué de la Présidence, le Chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, va dévoiler dans les prochaines heures une nouvelle approches politiques en vue d’organiser l’élection présidentielle.

« Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a reçu mardi, au siège de la présidence de la République, le Premier ministre, M. Noureddine Bedoui qui lui a fait un exposé sur la situation politique, économique et sociale du pays », précise la même source.

A cette occasion, il a été procédé, notamment à « l’évaluation du contexte politique en prévision de la relance du processus électoral ».

« A cet effet, il a été passé en revue l’ensemble des dispositions qui seront incessamment mises en place dans la perspective de lancement d’un dialogue inclusif portant sur toutes les préoccupations concernant les prochaines élections présidentielles, dans le cadre d’une nouvelle approche qui sera annoncée par le chef de l’Etat dans les prochaines heures et qui sera de nature à permettre l’organisation du prochain scrutin présidentiel dans un climat d’entente et de sérénité », souligne la présidence de la République.

« A cet égard, le chef de l’Etat a instruit le Premier ministre pour que l’ensemble du gouvernement puisse se mobiliser afin de réunir toutes les conditions de succès de ce processus de portée stratégique pour notre pays « , conclut le communiqué.

Rappelons que le Conseil constitutionnel a déclaré l’impossibilité de la tenue des élections présidentielles, prévues le 4 juillet prochain, et la réorganisation de celle-ci de nouveau, après s’être prononcé par le rejet des deux dossiers de candidature déposés auprès de lui.

Le Conseil a ajouté qu’il revient au Chef de l’Etat de convoquer de nouveau le corps électoral et de parachever le processus électoral jusqu’à l’élection du Président de la République et la prestation du serment constitutionnel.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close