En direct

Présidentielle: une centaine de postulants à quelques jours de la fin de l'opération de dépôt de candidature

Avec l’annonce samedi de la candidature du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’élection présidentielle du 17 avril prochain, le nombre de postulants à ce scrutin, dont l’opération de dépôt de dossier de candidature expirera le 4 mars, a atteint la centaine.

M. Bouteflika a fait procéder samedi au dépôt de sa lettre d’intention et au retrait, auprès du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, des formulaires de souscription de signature individuelle pour les candidats à l’élection présidentielle, a-t-on confirmé auprès de la Présidence de la République.

Auparavant, la candidature du président Bouteflika à la prochaine présidentielle avait été annoncée, depuis Oran, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

Jusqu’à présent une centaine de personnes ont déjà annoncé leurs intentions de se porter candidat à la magistrature suprême du pays dont d’anciens chefs

de gouvernement, des responsables de partis politiques, de simples citoyens et des membres de la communauté algérienne installés à l’étranger.

Le corps électoral avait été convoqué par le président de la République le 17 janvier dernier.

A partir de la convocation du corps électoral, les postulants à la candidature ont un délai de 45 jours pour déposer leurs dossiers auprès du Conseil constitutionnel qui statuera sur leur validité ou pas, dans un délai de dix jours.

Les candidats sont tenus, conformément à l’article 139 de la loi de janvier 2012, de présenter des signatures d’électeurs ou d’élus.

Le candidat doit, ainsi, présenter soit une liste comportant au moins 600 signatures individuelles de membres élus d’Assemblées populaires communales, de wilayas ou parlementaires et réparties au moins à travers 25 wilayas, soit une liste comportant 60.000 signatures individuelles au moins d’électeurs inscrits sur une liste électorale et qui doivent être recueillies à travers, au moins, 25 wilayas.

Le nombre minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1500.

Les signatures doivent être portées sur un formulaire individuel et légalisées auprès d’un officier public. Ces formulaires sont déposés en même temps que l’ensemble du dossier de candidature auprès du conseil constitutionnel. La campagne électorale débutera le 23 mars prochain et prendra fin le 13 avril.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!