En direct

Présidentielles : Le silence du FFS

Le FFS ne s’est pas exprimé sur sa participation aux élections présidentielles du 17 avril, laissant planer le doute sur ses intentions. Et même s’il est presque certain qu’il ne présentera pas de candidat, le parti d’Aït Ahmed n’a pas encore pris de position sur ce grand rendez-vous national.

Le FFS reste donc, le seul grand parti d’opposition qui n’e s’est pas exprimé sur sa participation ou non à ces élections à un jour de la date limite de dépôt de dossier de candidatures au Conseil constitutionnel

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!