En direct

Presque plus aucun Syrien n'a fui vers la Jordanie depuis 4 jours

    Presque plus aucun Syrien n’a fui vers la  Jordanie depuis quatre jours, alors qu’entre 1.000 et 2.000 nouvelles arrivées  par jour étaient enregistrées les semaines précédentes, a rapporté mardi le  coordinateur régional de l’aide du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés  (HCR), Panos Moumtzis.    "En Jordanie, ces quatre derniers jours, nous avons enregistré une baisse  significative du nombre de réfugiés qui arrivent", alors que les combats près  de la frontière semblent s’être intensifiés, a déclaré aux médias M. Moumtzis,  de passage à Genève.    Depuis février, entre 1.000 à 3.000 réfugiés syriens arrivaient chaque jour  en Jordanie. Ces dernières semaines, ce chiffre oscillait entre 1.000 à 2.000  personnes par jour, selon le HCR.    Mais ces quatre derniers jours, a souligné M. Moumtzis, moins de dix ou  parfois moins de cinq réfugiés traversent la frontière jordanienne chaque jour.  "Quelque chose se passe là-bas", s’est inquiété le haut responsable onusien.    "Nous suivons de très près la situation pour en mesurer l’impact et les  raisons" qui expliquent ces changements, a-t-il expliqué.    "Nous comprenons que les personnes qui fuient, les réfugiés, font face à  des difficultés pour venir" en Jordanie, a-t-il dit.    "Je ne peux pas spéculer sur ce qui se passe de l’autre côté de la  frontière", a-t-il ajouté. "Les personnes qui vivent près de la frontière, dans  les villages, font état d’une augmentation des combats et de bruits de combats,  en particulier la nuit", a-t-il poursuivi.    Il a par ailleurs expliqué que le HCR était en contact avec "tout le monde"  pour bien faire comprendre que les personnes désirant fuir la Syrie devaient  avoir la possibilité de le faire "sans difficulté".    La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue  insurrection armée face à la répression du régime. Le conflit a fait près de  100.000 morts selon des ONG. En outre, plus d’1,5 million de Syriens ont trouvé  refuge dans la région depuis le début du conflit tandis qu’en Syrie 6,8  millions de personnes ont besoin d’aide (dont 4,25 millions de déplacés), selon  l’ONU.    Au total, a souligné M. Moumtzis, quelque 8,3 millions de Syriens — soit  environ 38% de la population syrienne — ont donc besoin d’assistance  humanitaire

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!