En directAlgérie

La presse américaine accuse l’Algérie d’avoir abandonné 13 000 migrants au Sahara

Algérie – C’est le sujet qui fâche la diplomatie algérienne. Après quelques semaines de répit, l’Algérie est de nouveau pointée du doigt, cette fois par la presse américaine.

Dans un article reportage publié ce lundi par l’agence de presse américaine, Associated Press, et relayé par plusieurs médias, dont le Washington Post, l’Algérie est accusé d’avoir abandonné quelque 13 000 migrants subsahariens dans le désert et sans la moindre assistance.

Citant des témoignages de ressortissants nigériens, AP évoque le chiffre de 13 000 personnes abandonnées au cours des 14 derniers mois. Selon la même agence, citant le témoignage d’une certaine Janet Kamara, des « femmes et des hommes sont morts et d’autres personnes ont disparu dans le désert ».

Dans les témoignages publiés, des migrants affirment que des femmes enceintes avaient perdu leurs bébés, après avoir été abandonnées dans un Sahara où il faisait parfois 48°C.

Pour rappel, l’Algérie, par le biais de sa diplomatie, avait réagit maladroitement à ces accusations internationales en affirmant que des migrants étaient impliquées dans des affaires de terrorisme.

Lire aussi : Migrants accusés de terrorisme en Algérie : bourde ou manœuvre désespérée ?

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close