Economie

Sous pression, des investisseurs envisagent d’organiser un sit in devant la chefferie

Algérie – Des opérateurs économiques, dont les affaires en pâtissent à cause de l’application rétroactive de certaines lois, envisagent d’organiser un sit in dimanche 4 et lundi 5 août devant le Premier ministère.

Ces opérateurs, activant dans divers secteurs, se sont vus le refuser le dédouanement de leur matériel importé. Motif invoqué : des lois interdisant l’importation de ce type de matériel, selon Ennahar qui ne donne pas davantage de précisions.

Miloud Kouchach, représentant de ces opérateurs cité par le même média, a estimé la valeur du matériel saisi à 1500 milliards de centimes. D’après lui, les importations ont été réalisées bien avant la promulgation de ces lois.

Après avoir sollicité le ministère du Commerce, ce dernier a reçu des représentants des opérateurs, leur promettant d’étudier le dossier. Pour l’heure, rien n’a été fait.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close