En direct

Prétendues expulsions de Syriens vers le Maroc : l’Algérie rejette "fermement" les allégations de Rabat

 L’ambassadeur du Maroc en Algérie a été convoqué mercredi au ministère des Affaires étrangères (MAE) pour lui exprimer le "ferme rejet" de l’Algérie des "allégations dénuées de tout fondement" invoquées par le Maroc au sujet de prétendues expulsions par les autorités algériennes de ressortissants syriens vers le territoire marocain, a indiqué le porte-parole du MAE, Amar Belani.

"L’ambassadeur du royaume du Maroc a été convoqué, aujourd’hui mercredi, 29 janvier, au ministère des Affaires étrangères, où il a été reçu par le secrétaire général, M. Noureddine Aouam, qui lui a fait part du ferme rejet par le gouvernement algérien des allégations dénuées de tout fondement invoquées par la partie marocaine au sujet de prétendues expulsions par les autorités algériennes de ressortissants syriens vers le territoire marocain", a précisé M. Belani dans une déclaration à l’APS.

"L’attention du diplomate marocain a été attirée sur le fait que l’Algérie réprouve fortement cette nouvelle provocation politiquement motivée et qu’elle déplore profondément cette tentative supplémentaire et gratuite de crispation d’une relation qui a déjà connu un sérieux dommage le 1er novembre dernier lors de l’agression contre l’enceinte consulaire algérienne à Casablanca", a-t-il ajouté.

"Il lui a été rappelé, a indiqué la même source, que l’Algérie assume pleinement ses responsabilités dans le cadre du bon-voisinage, malgré la charge importante qu’elle supporte depuis des années en raison du nombre croissant d’immigrants sub-sahariens refoulés par les autorités marocaines vers son territoire".

"Enfin, il lui a été indiqué que l’Algérie n’a certainement pas besoin de donneurs de leçons lorsqu’il s’agit de manifester concrètement sa sollicitude et à son attention soutenue à l’égard des ressortissants syriens qui se trouvent sur son territoire en tant qu’invités du peuple algérien qui les a accueillis spontanément avec sa générosité et son hospitalité coutumières", a conclu le porte-parole du MAE.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!