En directAlgérie

Des prêts de plusieurs milliards non-remboursés: Faraoun dévoile les dossiers noirs de l’UGTA

Info ALG24 / Algérie – La ministre de la Poste des télécommunications, des technologies et du numérique (MPTTN), Houda-Imane Faraoun, règle ses comptes avec le patron de la centrale Syndicale, Abdelmadjid Sidi Saïd.

Le département de Houda-Imane Faraoun a sommé, par la voix de la mutuelle générale, des syndicalistes et anciens syndicalistes de rembourser des aides et des prêts obtenus depuis les années 2000.

Dans une lettre adressée au Secrétaire général du ministère de la PTTN, la direction d’Alger informe que 11 syndicalistes et anciens syndicalistes, dont Mohamed Tchoulak, ex-SG de la Fédération nationale des travailleurs de la PTIC, ont été mis en demeure, par hussier de justice, pour rendre les prêts dont ils avaient bénéficié.

Les syndicalistes visés ont, selon cette lettre dont ALG24 détient une copie, bénéficié de prêts allant de 3 à 10 millions de dinars chacun, soit 300 millions à un milliards de centimes chacun.

Parmi les noms cités dans cette lettre datée du 11 janvier dernier, l’on note également l’ancien Secrétaire général du Syndicat national des travailleurs d’Algérie Télécom, Mustapha Oukal.

La ministre Houda-Imane Faraoun a, faut-il le rappeler, gagné son bras de fer avec Abdelmadjid Sidi Saïd en limogeant Mohamed Tchoulak de la tête de la Fédération nationale.

Lire aussi: MPTIC: Un conflit “syndico-syndical” qui dévoile un bras de fer au sommet

Tags

Articles en lien

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close