En direct

Prévention du terrorisme et de l’extrémisme violent en Afrique: Chergui pour une démarche inclusive

Le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine (UA), Smail Chergui a déclaré, dimanche,à Alger que les Etats membres de l’UA doivent adopter « une stratégie inclusive, dynamique et robuste » pour prévenir l’extrémisme violent, remédier aux conditions qui favorisent la propagation du terrorisme et contrecarrer l’éventuel retour de quelque 6000 « combattants étrangers » notamment de Syrie et de l’Irak vers leurs pays d’origine en Afrique.

« Les ressources financières considérables générées par les différentes formes de criminalité dans lesquelles sont impliqués les terroristes, leur ont permis d’accroitre leurs capacités d’acquérir des armes et munitions très sophistiquées et à recruter de nouveaux membres », a déclaré M. hergui lors de l’ouverture de la 11e réunion annuelle des Points focaux du Centre africain d’études et de recherche sur le terrorisme (CAERT) dimanche à Alger, appelant les Etats membres de l’UA à « adopter des stratégies robustes, dynamiques et inclusives pour remédier aux conditions qui favorisent la propagation du terrorisme et contrecarrer l’éventuel retour de quelque 6000 combattants étrangers en Afrique ».

Bien que la nature de la menace du terrorisme, a-t-il dit, « soit en incessante mutation, ce qui doit rester cependant constant, c’est notre détermination à la combattre efficacement et à remédier aux conditions qui favorisent sont essor ».

A cet effet, il a prôné des approches « globales, intégrées, adaptées au contexte », et bien entendu, « à renforcer par une coopération régionale et mondiale ».

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close