Monde

Prise d'otages à sidney: un drapeau islamique hissé devant un café

Martin Place, place piétonne située dans le centre des affaires de Sydney, avait été évacuée par les autorités tandis que des dizaines de policiers en armes encerclaient le Lindt Chocolat Cafe.

Des images des télévisions montraient un drapeau noir avec une inscription partiellement visible en caractères arabes plaqué par des otages contre une fenêtre de l’établissement. Il semblerait qu’il s’agisse de la shahada, ou profession de foi musulmane: "Il n’y a de Dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète".

Six heures après le début de la prise d’otages, trois hommes, bientôt suivis par deux femmes, sont sortis de l’établissement en courant, selon la police et un journaliste de l’AFP. La police a indiqué que personne ne semblait avoir été blessé dans l’immédiat. On ignorait s’ils s’étaient échappés ou si le preneur d’otage les avait laissés partir.

Il n’y a qu’un seul preneur d’otages, a annoncé le chef de la police de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Andrew Scipione. Les forces de l’ordre ne savent pas exactement à quel type de situation elles ont affaire, a-t-il ajouté. "Nous n’avons pas encore confirmé qu’il s’agit un événement lié au terrorisme", a-t-il notamment souligné.

Son adjointe Catherine Burn a estimé que le nombre de personnes retenues était inférieur à 30.

L’Australie, engagée aux côtés des Etats-Unis dans la lutte contre l’organisation Etat islamique (EI), a relevé en septembre son niveau d’alerte face à la menace terroriste représentée notamment par les combattants jihadistes australiens de retour d’Irak et de Syrie. 

Le président américain Barack Obama a été informé de la situation, a annoncé à Washington Lisa Monaco, sa conseillère pour les affaires de terrorisme.

Martin Place est le centre financier de Sydney et de nombreuses administrations, dont les bureaux du Premier ministre de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Mike Baird, et le siège de la banque centrale.

AFP

    

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!