En direct

Prise d’otages au consulat du Maroc

  • Ce dernier aurait réussi à prendre en otage tous les fonctionnaires du service de visa, qui sont tous de nationalité marocaine, parmi eux un ressortissant allemand qui se trouvait au même service pour obtenir son visa.
  •  
  • Selon les sources d’Ennahar, le citoyen algérien aurait pris d’assaut le Consulat du Maroc en Algérie après plusieurs tentatives ratées auparavant. Celui-ci avait tenté de prendre contact avec les autorités marocaines afin de récupérer ses terres que celles-ci avaient indûment occupées.
  •  
  • Auparavant, il avait sollicité l’intervention des autorités algériennes dans son affaire qui l’oppose aux Maroc, mais la réponse des autorités algériennes était négative pour la raison qu’elles ne pouvaient s’ingérer dans les affaires internes du Maroc.
  •  
  • C’est alors que l’homme se dirige vers le Consulat du Maroc, hier matin, déjouant l’attention des agents de sécurité et surprenant les agents du service des visas avec un poignard. Il menaça tout le personnel qui s’y trouvait qu’il égorgerait quiconque tenterait d’alerter la sécurité, et leur déclara qu’il ne les libérerait qu’après engagement de l’ambassadeur du Maroc en Algérie de trouver une solution à son affaire.
  •  
  • Selon nos sources, cette prise d’otages marocain, parmi eux un allemand, a durée plus d’une heure, jusqu’à ce que les services de sécurité réussissent à l’arrêter après avoir procédé à l’encerclement des lieux vers midi.
  •  
  • L’ambassade du Maroc confirme l’incident survenu au consulat mais refuse de donner des détails. Ennahar a tenté de contacter le chargé de communication au niveau de l’Ambassade du Maroc mais ce dernier avait quitté son bureau. Un employer de l’ambassade n’a pas nier les faits survenus au Consulat du Maroc sans donner de détails. Nous avions alors contacté le Consulat mais c’était le gardien qui nous a répondu, refusant de faire de déclarations vu que sa position ne l’autorisait pas à en faire. Celui-ci nous conseilla de reprendre contact avec le Consulat mardi matin.
  •  
  • Le ministère des affaires étrangères ne répond pas
  •  
  • Ennahar a contacté le chargé de communication au ministère des affaires étrangères mais ce dernier refusa de faire des déclarations à ce sujet prétendant être dans son véhicule dans un barrage sécuritaire.
  •  
  • La famille Kadri a été victime des convoitises marocaines et a ainsi perdue ses terres à Zouïa et Boukanoun.
  •  
  • Ennahar/ Habiba Mahmoudi

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!