Monde

Prisonniers palestiniens en grève de la faim : appel à une action « urgente » de l’UE

   Cette lettre a été envoyée au moment où le nombre total de détenus palestiniens dans les prisons israéliennes faisant une grève de la faim atteint 290 dont 70 hospitalisés, selon la porte-parole des services pénitentiaires israéliens.

   Parmi les 290 grévistes, 125 refusent de s’alimenter depuis plus de cinq semaines, selon une ONG palestinienne. En grève de la faim depuis le 24 avril, ils réclament la fin du régime de détention administrative, c’est-à-dire sans inculpation ni procès. 

   "Nous voulons attirer votre attention sur le sort de 125 prisonniers palestiniens et demandons votre intervention urgente", affirme la lettre signée par 17 groupes militant pour les droits de l’Homme et par le ministre palestinien chargé des Prisonniers. 

   "C’est un moment critique et sans votre intervention immédiate, il risque d’y avoir des conséquences graves pour la santé des grévistes", poursuit la lettre.

   Des manifestations et rassemblements en faveur des prisonniers ont eu lieu la semaine dernière à Ramallah et Gaza devant le siège de l’ONU et de la Croix-Rouge.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close