En direct

Procès de 3 marocains qui tentaient de rejoindre le groupe de Droukdal

  • Les trois mis en cause ont déclaré devant le juge d’instruction que le but de leur entrée en Algérie n’était pas pour rejoindre le groupe de Droukdal et El Qaïda au Maghreb Islamique mais qu’ils y transitaient pour l’Italie et qu’ils faisaient partie des contrebandiers au Maroc en mission en Algérie pour rejoindre les éléments d’une bande de contrebandiers à l’est (Annaba, Tarf), ensuite vers l’Italie. Mais le comportement suspect des accusés, a été remarqué par les services de sécurité qui ont contredit les déclarations de ces derniers.
  •  
  • Les trois accusés ont été arrêtés dans la wilaya de Tizi Ouzou alors qu’ils revenaient de Bejaia. Ils ont déclarés qu’ils faisaient la navette entre les wilayas de Boumerdès, Tizi Ouzou et Bejaia à la recherche des sites où se trouvent les groupes terroristes. Ils dormaient dans des mosquées et des hôtels, ce qui a attiré l’attention des agents de sécurité. Les accusés ont aussi déclaré avoir dit à un Imam qu’ils cherchaient les groupes terroristes dans la région connue sous le nom de triangle de la mort (Boumerdès, Tizi Ouzou, Bejaia), fief des éléments de Droukdal.
  •  
  • Ces derniers ont niés ces déclarations et ont prétendu vouloir émigrer clandestinement vers l’Italie via l’Algérie. Ils ont déclaré avoir payé les frais du voyage à des membres des passeurs au Maroc et qu’ils comptaient payer le reste en Algérie.
  •  
  • L’un des accusés a même déclaré que le but de leur venue en Algérie était pour rejoindre les groupes salafistes du Djihad, ou le groupe de Droukdal, niant par cela les déclarations des deux autres accusés, ajoutant que la Harga vers l’Italie est plus facile du Maroc que de l’Algérie.
  •  
  • Ennahar/ Moussa Bounira

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!