Monde

Proche-Orient: le groupe des "Sages" appelle à des actions urgentes

  •    Lors d’une conférence de presse à Damas, les quatre membres de la délégation ont également appelé à "la réconciliation" entre les partis palestiniens rivaux, le Hamas islamiste et le Fatah du président Mahmoud Abbas, et à la levée du blocus israélien imposé à la bande de Gaza.
  •    "Une action urgente est exigée. Les gens sont fatigués après presque deux décennies de négociations", a affirmé l’ex-chef d’Etat irlandaise et ancienne haute commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme, Mary Robinson, qui dirige la délégation.
  •    "Les gens se demandent si les Etats-Unis et le quartette veulent (vraiment) parvenir à une solution", a-t-elle ajouté, en référence à l’Union européenne, la Russie, l’Onu et les Etats-Unis qui parrainent le processus de paix.
  •    De son côté, M. Carter a jugé que les efforts déployés par l’actuelle administration américaine étaient "inefficaces". "Aucune des personnes que nous avons rencontrées ne pense que les négociations vont aboutir", a-t-il ajouté.
  •    Ces négociations, relancées le 2 septembre à Washington, après 20 mois de suspension, sont à nouveau interrompues en raison du différend entre Israéliens et Palestiniens au sujet de la poursuite de la colonisation par Israël.
  •    "Le blocus sur Gaza est l’un des plus importantes violations et doit être entièrement levé", a encore estimé M. Carter qui a rencontré avec les autres membres de la délégation le chef en exil du Hamas Khaled Mechaal, basé à Damas.
  •    "Le Hamas fait partie intégrante du peuple palestinien et doit faire partie du processus de paix", a dit l’ancien président, ajoutant: "Tous les dirigeants du Hamas, à part quelques exceptions, souhaitent vivre en paix avec Israël, sur les frontières de 1967".
  •    L’ex-chef de la diplomatie algérienne et émissaire de l’ONU Lakhdar Brahimi a estimé que "l’unité palestinienne est la chose la plus importante".
  •    "S’il n’y a pas d’unité, les négociations israélo-palestiniennes n’aboutiront à rien", a-t-il averti, précisant: "Les Palestiniens devraient s’unir et les autres devraient les y aider au lieu de poser des obstacles".
  •    M. Brahimi a regretté le report d’une réunion de réconciliation entre le Hamas et le Fatah, prévue mercredi à Damas, à cause de divergences sur le lieu de la conférence.
  •    Lors de sa rencontre avec la délégation, le président syrien Bachar al-Assad a affirmé que seule une paix globale pouvait ramener la stabilité au Proche-Orient, accusant "le gouvernement israélien actuel de rejeter la paix", selon l’agence officielle Sana.
  •    La délégation du groupe des "Sages", qui comprend également la militante indienne pour les droits des Femmes Ela Bhatt, est arrivée mardi à Damas dans le cadre d’une tournée régionale qui l’a déjà conduite en Egypte et à Gaza.
  •    Le groupe "The Elders", qui oeuvre pour la fin des conflits dans le monde, doit encore se rendre en Jordanie, en Israël et en Cisjordanie.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close