En direct

Produits exonérés : les producteurs payeront désormais la TVA sur les intrants et les emballages

Les opérateurs qui s’approvisionnent en matières premières et emballages spécifiques servant à la production et au conditionnement de produits exonérés de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) vont payer cette taxe à partir du premier juillet prochain, a indiqué dimanche dans un communiqué la Direction générale des impôts (DGI)."La taxe sur la valeur ajoutée ainsi acquittée ouvre droit à son remboursement", précise toutefois le communiqué.Ces dispositions viennent en application de l’article 19 de la loi de finances de 2014 qui a abrogé le paragraphe 3 de l’article 42 du code des taxes sur le chiffre d’affaires et qui prend effet à partir du premier juillet 2014."Cette disposition consiste pour les opérateurs concernés à acquérir avec paiement de la taxe sur la valeur ajoutée, les matières premières, composants ou emballages spécifiques servant à la production, expressément exonérés ou destinés à un secteur exonéré", indique la DGI.L’administration fiscale précise que ces nouvelles mesures vont mettre fin aux situations de précompte auxquelles sont confrontés les fournisseurs des producteurs et qui nécessitent le recours à la procédure de remboursement de la taxe.La loi de finances a, par ailleurs, différé l’entrée en vigueur de cette disposition au premier juillet 2014 afin d’éviter toute perturbation dans les activités des producteurs de lait, des minoteries et des fabricants de produits pharmaceutiques concernés par cette mesure et aussi pour préparer les meilleurs conditions de son application.L’ensemble des secteurs concernés seront invités dans les meilleurs délais à participer à des rencontres de concertation avec l’administration fiscale afin d’identifier les éventuelles contraintes et permettre ainsi la prise en charge des mesures nécessaires permettant le remboursement des précomptes générés dans des délais raisonnables.L’administration fiscale informe qu’elle demeure à l’écoute des opérateurs concernés qui peuvent dés à présent prendre attache avec les services centraux pour des clarifications et précisions complémentaires.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *