Santé & Bien-être

Produits pharmaceutiques: transfert de contrôle de la qualité à l’Agence nationale des produits pharmaceutiques en 2020

Algérie – Les missions de contrôle de qualité des produits pharmaceutiques qui incombent actuellement au laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques (LNCPP), seront transférées à l’Agence nationale des produits pharmaceutiques à compter de l’année prochaine, indique lundi un communiqué du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

« Les missions de contrôle de qualité des produits pharmaceutiques qui incombent actuellement au laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques, seront transférées à l’Agence nationale des produits pharmaceutiques dans un délais d’une année à compter de la date de publication du décret N 19-190 du 3 juillet 2019, publié au journal officiel le 7 juillet 2019 », précise la même source, citée par l’APS.

En attendant l’accomplissement des procédures du transfert des biens, moyens, personnels et droits du laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques à ladite agence, conformément à l’article 31 qui prévoit une période transitoire d’une année, le LNCPP continuera à exercer  ses missions, explique le communiqué.

Par ailleurs, le ministère souligne que la création de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques répond à « un besoin de régulation, d’homologation et de contrôle de qualité des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux, à l’instar de tous les pays du monde ».

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Tres bonne initiative pour controler surtout les produits fabriques en algerie et caservirz a la fermeture des pharms bidon..restent les produits importes dont la majorite provient…evidemment…de france…qu ils soient de specialite ou generiques
    La seule solution pour resoudre la question de conformite..formule..dosage..qualite des intrants..etc consiste a confier le controle de fabrication des produits contractuels a une societe de surveillance generale..soit sgs..s…n..cette societe de controle devra etre inclue dans les clauses contractuelle comme representant de l acheteur et les frais de controle de fabrication..conformite.dosage. qualite seront imputes au vendeur fut ce dans le cadre des mesures d accompagnement..le produit achete sera suivi..en fabrication..ex works..jusqu a franco on board…il sera en plus accompagne des certificats reglementaires.d homologation.selon les normes en vigueur du pays producteur..oci..la france..et d autres certificats officiels..selon normes oms..libre au laboratoire algerien de proceder a des tests de conformite..mais le boulot aura ete fait par la sgs..de maniere impartiale..et au profit exclusif de l acheteur
    Au passage..les intrants utilises en france proviennent en majorite de chine..
    Et sur toute la famle des produits commercialises en pharmacie en france..environ 32p100..sont faux.!!!
    Ne vous etonnez pas..l arnaque et l escroquerie sont bien l apanage de fafa..et ca date pas d hier..
    Avec saidal et des blocs de production pharlaceutique fiables et repondant aux normes on peut tres rapidement avoir des medicaments made in algeria..le maroc produit 4000 generiques..la tunisie pres de 1500..et nous??? On depend de fafa!!!..on importe……..!!! Le derniet quidam demande au pharmacien..a3tini aspirine taa3 franca….????????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close