En direct

Programme AADL : fin de l’actualisation des anciens dossiers dans 23 wilayas

L’actualisation des anciens dossiers AADL (Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement) a été achevée dans 23 wilayas, a indiqué mardi le directeur de l’agence, Elias Benidir.Près de la moitié des wilayas du pays ont actualisé la totalité des dossiers de leurs souscripteurs de 2001 et 2002 et traitent actuellement ces dossiers notamment par la consultation du fichier national de logements, a ajouté de M. Benidir au cours d’une conférence en marge du salon "Batimatec 2013".Pour la wilaya d’Alger, l’AADL reçoit toujours les anciens souscripteurs pour actualiser leurs dossiers et ambitionne d’achever cette opération mi-juin pour les souscripteurs de 2002.Selon M. Benidir, l’agence a pris en charge près de 147.000 dossiers dans la wilaya d’Alger dont 30% ont été rejetés.Les anciens souscripteurs, dont les dossiers ont été actualisés dernièrement et approuvés après la vérification du fichier national de logements, ont commencé dimanche à retirer l’ordre de versement pour payer la première tranche du prix de leurs logements.Concernant le lancement des nouveaux projets AADL, M. Benidir a rappelé que l’agence a négocié avec de grandes entreprises nationales et étrangères pour l’étude et la réalisation de plus 35.000 logements dont près 17.000 ont obtenu l’accord du gouvernement pour la passation de marchés de gré à gré.Ces accords ont permis le lancement de huit "grands" chantiers sur sept wilayas, notamment à Sidi Bel Abbés où la première pierre du nouveau programme a été posée récemment par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune.Les négociations se poursuivent toujours par ailleurs avec les sociétés mixtes nouvellement créées pour la prise en charge d’une "grande" partie du programme, a ajouté M. Benidir.Quant aux grands ensembles intégrés dépassant 5.000 logements, l’AADL compte lancer des consultations sélectives sur la base de la "short list" qui sera arrêtée à l’issue de l’évaluation des offres reçues.Le ministère de l’Habitat avait lancé un avis de présélection national et international dont plus de 200 multinationales de 13 nationalités ont retiré le cahier des charges.Une commission nationale a été déjà installée afin de classer ces entreprises et examiner leurs offres, et compte publier la liste des entreprises retenues prochainement.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close